Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2015 7 11 /10 /octobre /2015 05:00

Idée de Celsmoon.

Avec: Abeille, Alex, Amos, Anjelica, Ankya, Azilis, Bénédicte, Bookworm, Cagire, Caro[line],Chrestomanci, Chrys, Edelwe, Emma, Esmeraldae, Ferocias, Fleur, George, Herisson08, Hilde,Katell, L'or des chambres, La plume et la page, Lystig, Maggie, Mango, Marie, MyrtilleD, Saphoo,Séverine, Tinusia, Violette, Yueyin

 

La cigarette

 

Oui, ce monde est bien plat; quant à l'autre, sornettes.

Moi, je vais résigné, sans espoir, à mon sort,

Et pour tuer le temps, en attendant la mort,

Je fume au nez des dieux de fines cigarettes.

 

Allez, vivants, luttez, pauvres futurs squelettes.

Moi, le méandre bleu qui vers le ciel se tord

Me plonge en une extase infinie et m'endort

Comme aux parfums mourants de mille cassolettes.

 

Et j'entre au paradis, fleuri de rêves clairs

Où on l'on voit se mêler en valses fantastiques

Des éléphants en rut à des choeurs de moustiques.

 

Et puis, quand je m'éveille en songeant à mes vers,

Je contemple, le coeur plein d'une douce joie,

Mon cher pouce rôti comme une cuisse d'oie.

 

Jules Laforgue (1860-1887), Les Complaintes et les premiers poèmes, Paris, Poésie/Gallimard, 1993.

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Dimanches poétiques
commenter cet article

commentaires

Nathalie MP 26/10/2015 21:44

27 ans !
La première strophe est géniale !

DF 26/10/2015 22:00

Merci de votre passage par ici! :-) C'est un plaisir de vous retrouver.

Je trouve à ce poème un côté subversif étonnamment d'actualité aujourd'hui, alors que l'on fait pas mal la chasse aux fumeurs/à la fumée. Et j'aime bien, même si je ne suis pas fumeur.

Et en effet, Laforgue est mort jeune, laissant une fort belle oeuvre...

Présentation

  • : Le blog de Daniel Fattore
  • Le blog de Daniel Fattore
  • : Notes de lectures, notes de musique, notes sur l'air du temps qui passe. Bienvenue.
  • Contact

Les lectures maison

Pour commander mon recueil de nouvelles "Le Noeud de l'intrigue", cliquer sur la couverture ci-dessous:

partage photo gratuit

Pour commander mon mémoire de mastère en administration publique "Minorités linguistiques, où êtes-vous?", cliquer ici.

 

Recherche

 

 

"Parler avec exigence, c'est offrir à l'autre le meilleur de ce que peut un esprit."
Marc BONNANT.

 

 

"Nous devons être des indignés linguistiques!"
Abdou DIOUF.