Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 juillet 2015 5 17 /07 /juillet /2015 21:16

Morelli HommeLu par Cappuccinette, Charlotte, Chiff, C Martine, Fan books,Frankie, Gwenlan, Isabelle, Jérôme, Karine!, Leiloona, Leo, Liliba, L'Irrégulière, Noukette, Paikanne, Papillon, Ptiteaurel, Sandrine, Sara, Sarah, Saxaoul, Stéphie, SVCath, Tinker, Vu de mes lunettes.

Le blog de l'auteure.

Défi Premier roman.

 

Il y a quelques années, l'été était la saison des Harlequinades... et c'est à Angela Morelli que la blogosphère le doit. C'était l'époque de "Happy Few"... Autant dire que lorsque j'ai vu "L'homme idéal (en mieux)" son premier roman, sur papier en librairie, j'ai sauté dessus. Et ma curiosité n'a pas été déçue!

 

L'intrigue? Emilie, trentenaire active dans l'enseignement, jongle entre son travail, sa fille, ses soucis domestiques et deux hommes: Samuel le traducteur, pour lequel elle a le coup de foudre, et Diego, journaliste sportif, qui cherche à se remettre avec elle après une rupture. Conformément au code du genre de la romance, deux personnages de sexe opposé vont finir par tomber dans les bras l'un de l'autre... et le couple qui va se former est prévisible très vite, même si le mec évincé a aussi ses atouts. Dès lors, tout l'intérêt réside dans les détours choisis par l'auteur.

 

Le choix d'une narration à la troisième personne du singulier peut désarçonner, en imposant une certaine distance entre le personnage principal, Emilie, et le lecteur. L'impression n'est que passagère, cependant: très vite, le récit trouve son allure de croisière, rythmée par de nombreux dialogues vivaces qui filent comme le vent.

 

Les sentiments d'Emilie sont décrits d'une manière certes attendue: le lecteur n'échappera pas aux classiques du genre, battements de coeur manqués, etc. L'auteure joue volontiers l'outrance, tout en veillant à ne jamais aller trop loin pour rester crédible. Il en résulte en permanence une ambiance cocasse. Emilie est par ailleurs enseignante, et les éléments les plus connus du monde des profs sont présents: corrections de copies qui n'en finissent pas, discussions autour de la machine à café, photocopieuse en panne - de quoi générer un humour de situation omniprésent lui aussi.

 

Le lecteur retiendra aussi les scènes sensuelles de ce roman, particulièrement soignées pour être délicieuses et originales: il s'attardera volontiers sur la scène du baiser (belle description, qui constitue un ralenti parfaitement à propos: on est invité à prendre le temps de savourer), ou sur les jeux érotiques qui commencent de façon enjouée au cinéma et s'achèvent à l'horizontale.

 

Enfin, en plus d'être une romance classique, "L'homme idéal (en mieux)" est un roman bourré de références culturelles et littéraires qui témoignent du goût de l'auteure pour les lectures - l'utilisation d'un personnage de libraire, la débonnaire Clara, est par ailleurs un clin d'oeil appuyé à la communauté des lecteurs, qui apprécient parfois qu'on parle de leurs lieux favoris. Ainsi, si chaque personnage a un côté stéréotypé assumé (et revisité de façon ludique), il revêt aussi une part d'originalité bienvenue dans le genre de la romance. Cet aspect intello est voulu, mais n'assomme jamais: c'est plutôt un gai savoir qui s'installe au fil de pages qu'on dévore avec une aisance déconcertante, le sourire aux lèvres.

 

Angela Morelli, L'homme idéal (en mieux), Paris, Harlequin &H, 2015 pour la version papier.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Frankie 22/07/2015 21:17

J'aime la façon dont Angéla Morelli s'approprie les code de la comédie romantique pour donner une petite romance bien sympathique. Et c'est sympa d'avoir l'avis d'un homme :) En tout cas, merci d'avoir mis le lien de ma chronique dans ton avis.

DF 22/07/2015 21:36

Bonsoir Frankie! J'ai aussi apprécié ce moment de lecture, franchement drôle et vraiment dynamique; c'est agréable en été!
Et c'est avec plaisir que j'ai mis un lien vers ta chronique - les liens sont à mon humble avis l'essence des blogs et de leurs compagnonnages. :-)

Noukette 18/07/2015 11:15

Un excellent roman, il fait du bien !!

DF 18/07/2015 17:44

Je n'ai pas boudé mon plaisir!

L'Irrégulière 18/07/2015 09:07

C'est en effet une lecture parfaite pour l'été !

DF 18/07/2015 17:44

Totalement, c'est un roman léger et pétillant.

Présentation

  • : Le blog de Daniel Fattore
  • : Notes de lectures, notes de musique, notes sur l'air du temps qui passe. Bienvenue.
  • Contact

Les lectures maison

Pour commander mon recueil de nouvelles "Le Noeud de l'intrigue", cliquer sur la couverture ci-dessous:

partage photo gratuit

Pour commander mon mémoire de mastère en administration publique "Minorités linguistiques, où êtes-vous?", cliquer ici.

 

Recherche

 

 

"Parler avec exigence, c'est offrir à l'autre le meilleur de ce que peut un esprit."
Marc BONNANT.

 

 

"Nous devons être des indignés linguistiques!"
Abdou DIOUF.