Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mars 2015 2 24 /03 /mars /2015 22:45

DutilleuxSerais-je un séditieux? Je me réécoute ce soir "L'Arbre des Songes", une pièce d'Henri Dutilleux (source de la photo).

 

Et l'envoûtement reste intact. Il y a là de l'élégance. Et toute la finesse du jeu d'Isaac Stern, le violoniste, mis au service du génie du compositeur. L'auditeur est bercé, ballotté dans un monde inquiet et onirique. Cela me rappelle l'univers unique et particulier, généreux s'il est est, de ses "Métaboles", écoutées à plus d'une reprise du temps de mes études de musicologie. Franchement branché sur les aspects les plus divers de la musique contemporaine (je reste un fervent d'Edison Denisov comme de Francis Poulenc, et reconnais avoir découvert la création musicale du vingtième siècle d'une manière aussi chaotique qu'enthousiaste et ouverte), la musique de Dutilleux ne pouvait que me parler, au moins autant que celles de figures comme Frank Martin ou Arthur Honegger. Ai-je entendu l'une de ses oeuvres en concert? Ce n'est pas impossible: il se passe plein de trucs autour de chez moi...

 

Et il y a quelque temps, j'apprends qu'Henri Dutilleux s'est éteint. C'était peu de temps avant le chanteur Georges Moustaki, je m'en souviens, et quelques mois après cette autre génie de la musique classique, Marie-Claire Alain, que j'ai eu la rare chance de rencontrer à Villars-sur-Glâne au terme d'un concert - face à cette petite femme qui parlait tout doucement, j'avoue m'être senti maladroit... Autant dire que Georges Moustaki, figure populaire s'il en est, a pris sur lui toute la lumière en ce début 2013: peu après le décès d'Henri Dutilleux, à la répétition du choeur-mixte de Morlon, la seule allusion a été pour Georges Moustaki. Seul l'ami Didier Goux, blogueur distingué, a, à ma connaissance, évoqué le décès de Marie-Claire Alain. Et sans doute Henri Dutilleux n'a-t-il pas eu de funérailles à la mesure de son génie. Variétés, votre gloire est acquise; classiques, encore un effort...

 

Autant dire que le procès posthume qu'on mène à présent à coups d'apophtegmes contre Henri Dutilleux, compositeur français de renommée mondiale, me paraît détestable: on veut apposer une plaque à son honneur à Paris, et la mairie temporise et tergiverse. Il a collaboré avec l'ennemi nazi, dit-on? La composition d'une musique est finalement peu de chose, d'autant plus qu'on devrait plutôt retenir l'engagement concret, dit-on, d'Henri Dutilleux dans la Résistance - qui lui a valu plus d'une décoration. Et puis, Henri Dutilleux fait partie des compositeurs les plus joués dans le monde au vingtième siècle. Il fait figure d'autorité, pour ne pas dire de génie d'envergure mondiale.

 

Faut-il dès lors vouer Henri Dutilleux aux gémonies? Des élus parisiens remettent en question sa contribution au rayonnement de la France, au nom de finalement pas grand-chose. Le report de la pose de la plaque commémorative à Henri Dutilleux répond selon eux à des questions sécuritaires - leurs arguments ne me convainquent guère, et m'étonnent de la part d'élus d'une ville qui, aujourd'hui encore, fait rêver tant de gens dans le monde.

 

Ce billet est fort long, certes... Sans doute qu'Henri Dutilleux aurait été assez indifférent à la pose d'une plaque commémorative à son nom à Paris. Ce rejet blesse surtout les auditeurs, zélés ou occasionnels, de sa musique, partout dans le monde. Elle blesse aussi les musiciens qui, à l'instar d'Etienne Kippelen, se sentent héritiers d'Henri Dutilleux, suffisament pour qu'ils lancent une pétition. Aurions-nous été les auditeurs passionnés d'un collabo, comme le suggère, finalement, je ne sais qui? Question stérile, en définitive. Aujourd'hui, aux oreilles des mélomanes, seul demeure le génie du musicien. Dès lors, plus que jamais, il est donc temps d'écouter et de réécouter Henri Dutilleux.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Musique Henri Dutilleux
commenter cet article

commentaires

Bruno 26/03/2015 08:49

Félicitation une nouvelle fois pour la qualité de tes articles. Celui sur Dutilleux est brillant, en plus d'être bien venu. Bravo !

DF 27/03/2015 21:29

Merci pour le compliment! J'ai essayé de faire une synthèse de cette affaire Dutilleux; heureux de constater qu'elle t'a parlé. Merci pour ta lecture et bonne semaine à toi - et salutations à ta famille.

Présentation

  • : Le blog de Daniel Fattore
  • Le blog de Daniel Fattore
  • : Notes de lectures, notes de musique, notes sur l'air du temps qui passe. Bienvenue.
  • Contact

Les lectures maison

Pour commander mon recueil de nouvelles "Le Noeud de l'intrigue", cliquer sur la couverture ci-dessous:

partage photo gratuit

Pour commander mon mémoire de mastère en administration publique "Minorités linguistiques, où êtes-vous?", cliquer ici.

 

Recherche

 

 

"Parler avec exigence, c'est offrir à l'autre le meilleur de ce que peut un esprit."
Marc BONNANT.

 

 

"Nous devons être des indignés linguistiques!"
Abdou DIOUF.