Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 novembre 2014 3 05 /11 /novembre /2014 22:03

hebergement d'imageLe site de l'éditeur - merci pour l'envoi de ce livre!

Défi Rentrée littéraire (au sens large...)

 

Affaires, vous avez dit affaires... celles-ci font régulièrement la une de la presse: Dieudonné, Bygmalion, Mur des Cons, et l'on en oublie. Paru chez Max Milo, "Les dessous des affaires judiciaires" décrypte certaines affaires judiciaires françaises fortement médiatisées, récentes ou anciennes, et jette un éclairage cru sur un pouvoir judiciaire français qui, selon les auteurs - Marcel Gay et Frédéric Crotta - entend sincèrement aller dans le sens d'une plus grande justice pour tous mais manque sévèrement de moyens.

 

Il y a donc le décryptage des affaires judiciaires. Les auteurs commencent fort, avec un rappel de l'affaire Dieudonné et des "quenelles" et d'un spectacle controversé. Le chapitre consacré à cet aspect a le mérite de donner une version synthétique de l'affaire, un rappel qui dit l'essentiel. Le lecteur accrochera sans peine à la narration de cette histoire, rédigée dans un ton familier et flatteur juste ce qu'il faut. Les auteurs s'efforcent de rester journalistes, donc assez neutres et factuels dans leur regard. C'est un bon retour sur l'affaire; les intéressés pourront le compléter, par exemple, par la lecture de "Interdit de rire", ouvrage moins neutre, signé David de Stefano et Sanjay Mirabeau, avocats de l'humoriste (chez Xenia; chronique chez Francis Richard).

 

Les auteurs des "Dessous des affaires judiciaires" vont plus loin en dévoilant les facettes de l'affaire Bygmalion, si complexe qu'elle occupe pas moins de deux chapitres de l'ouvrage. Factuels, les auteurs en démontent les éléments, un à un, de manière claire. Reste que le lecteur aura toujours l'impression, en présence de l'affaire Bygmalion, de se trouver face à un jeu de poupées gigognes aux visages connus (Sarkozy, Lavrilleux, Hortefeux...) où un scandale peut en cacher un autre. Pas forcément plus petit, d'ailleurs...

 

Derrière les scandales, les auteurs exposent le fonctionnement de la justice, avec ses splendeurs et ses misères. Il y a les collusions d'intérêts possibles avec les tribunaux de commerce, la difficulté à établir la vérité dans le cadre d'une instruction (l'ADN est-il vraiment "la reine des preuves"?), la question épineuse du caractère définitif ou non d'un acquittement selon le droit français. Les chapitres consacrés à ces questions sont certes plus théoriques que l'exposition des affaires précitées. Mais les auteurs ont l'adresse de les illustrer d'affaires du passé ou du présent proche. Ainsi ces pages sont-elles les plus intéressantes, dans la mesure où elles dépassent le simple rappel de vieux scandales et invitent le lecteur à aller voir ce qui se passe dans les coulisses - ces fameux "dessous des affaires judiciaires". Elles sont aussi les plus conformes à la préface, qui annonce la couleur en faisant un état des lieux alarmant de la justice française.

 

Cet intéressant ouvrage d'actualité bien franco-français tente le grand écart entre la narration des affaires scandaleuses de ces derniers mois et l'approche analytique de ce qui se passe en arrière-plan. Du coup, hésitant entre ces deux pôles, il ne saurait séduire les amateurs de scandales bien croustillants, et peut laisser sur leur faim les amateurs d'analyses pointues au goût de reportage. Ceux-ci seront cependant les mieux servis, en définitive, puisque les auteurs posent quelques bonnes questions que le grand public ne soupçonne pas toujours, et y amènent de bons éléments de réponses. Le propos est complété, en fin d'ouvrage, par un "Who's Who" des personnalités qui traversent "Les dessous des affaires judiciaires": ministre (Christiane Taubira, un portrait complet, admiratif mais nuancé), magistrats, avocats, journalistes. Ultime atout de ce livre: il se lit tout seul!

 

Marcel Gay, Frédéric Crotta, Les dessous des affaires judiciaires, Paris, Max Milo, 2014.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Livres - essais
commenter cet article

commentaires

Yv 07/11/2014 07:48

Malgré tout je ne suis pas sûr d'avoir envie de le lire, j'ai coupé les radios et télé pour ne plus avoir à faire aux informations, aux scandales et aux interprétation et supputations dont on nous rebat les oreilles...

DF 12/11/2014 22:50

En effet, ce livre est pour le moins en phase avec l'actualité; pas idéal si tu préfères prendre tes distances!

Nicolas 05/11/2014 23:01

Ca me donne envie de le lire (ce qui est rare parmi les trucs que tu présentes, ce qui n'est pas une critique, depuis que je suis plingé dans les blogs, je lis peu).

Cela étant, revenons aux vrais sujets... J'ai lu ce billet dans mon agreagateur de flux (feedly mais il n s'en fout). Il n'est pas lisible dans safari sur iPhone.

DF 05/11/2014 23:06

Pour est qui est du "vrai sujet", c'est peut-être la faute à Over-Blog...

... et pour ce qui est de l'envie de lire, c'est un bon rappel d'histoires de naguère, et un bon point de départ pour découvrir quelques enjeux en coulisse. Et comme je l'ai dit, ça se lit bien, même si le grand écart n'est pas toujours évident.

Alors tente le coup!

Présentation

  • : Le blog de Daniel Fattore
  • Le blog de Daniel Fattore
  • : Notes de lectures, notes de musique, notes sur l'air du temps qui passe. Bienvenue.
  • Contact

Les lectures maison

Pour commander mon recueil de nouvelles "Le Noeud de l'intrigue", cliquer sur la couverture ci-dessous:

partage photo gratuit

Pour commander mon mémoire de mastère en administration publique "Minorités linguistiques, où êtes-vous?", cliquer ici.

 

Recherche

 

 

"Parler avec exigence, c'est offrir à l'autre le meilleur de ce que peut un esprit."
Marc BONNANT.

 

 

"Nous devons être des indignés linguistiques!"
Abdou DIOUF.