Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 septembre 2014 7 14 /09 /septembre /2014 05:00

Idée de Celsmoon.

Avec: Abeille, Alex, Amos, Anjelica, Ankya, Azilis, Bénédicte, Bookworm, Cagire, Caro[line], Chrestomanci, Chrys, Edelwe, Emma, Esmeraldae, Ferocias, Fleur, George, Herisson08, Hilde, Katell, L'or des chambres, La plume et la page, Lystig, Maggie, Mango, Marie, MyrtilleD, Saphoo, Séverine, Tinusia, Violette, Yueyin.

 

Le promoteur

 

Je n'ai pas d'aventure triste à raconter

                                                       sur le coeur des villes

je ne dépassais jamais les banlieues

 

là où les rues deviennent routes

la campagne décorée s'y réfugie dans des cafés à platanes

- ici Monsieur il y a dix ans des vaches paissaient

aujourd'hui le mètre vaut deux cents francs -

une fois un promoteur s'est assis à ma table

il lorgnait mes vêtements fatigués

                                                     mais de bonne coupe

 

et ma montre suisse

il a sorti des plans

il a parlé chiffres

j'ai changé de table

d'anciens paysans qui buvaient leurs terres

                                                                m'ont invité

j'ai bu jusqu'au matin

quand je suis sorti je ne reconnaissais plus rien

en une nuit tout avait poussé

                                           comme des champignons

en face il y avait un attroupement

on m'a demandé mes papiers

j'ai écarté les gens pour voir

on avait assassiné le promoteur

 

Michel Viala (1933- ), Poésie choisie, Orbe, Campiche/CamPoche, 2009.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Daniel Fattore - dans Dimanches poétiques
commenter cet article

commentaires

La plume et la page 14/09/2014 09:40

Un poème qui sent bon la terre. Bon dimanche Daniel!

DF 17/09/2014 21:47

... à sa façon, en effet! Je te souhaite une bonne semaine!

Présentation

  • : Le blog de Daniel Fattore
  • Le blog de Daniel Fattore
  • : Notes de lectures, notes de musique, notes sur l'air du temps qui passe. Bienvenue.
  • Contact

Les lectures maison

Pour commander mon recueil de nouvelles "Le Noeud de l'intrigue", cliquer sur la couverture ci-dessous:

partage photo gratuit

Pour commander mon mémoire de mastère en administration publique "Minorités linguistiques, où êtes-vous?", cliquer ici.

 

Recherche

 

 

"Parler avec exigence, c'est offrir à l'autre le meilleur de ce que peut un esprit."
Marc BONNANT.

 

 

"Nous devons être des indignés linguistiques!"
Abdou DIOUF.