Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juin 2014 7 29 /06 /juin /2014 05:00

Idée de Celsmoon.

Avec: Abeille, Alex, Amos, Anjelica, Ankya, Azilis, Bénédicte, Bookworm, Cagire, Caro[line], Chrestomanci, Chrys, Edelwe, Emma, Esmeraldae, Ferocias, Fleur, George, Herisson08, Hilde, Katell, L'or des chambres, La plume et la page, Lystig, Maggie, Mango, Marie, MyrtilleD, Saphoo, Séverine, Tinusia, Violette, Yueyin.

 

Soleil couchant de juin

 

Ah! triste, n'est-ce pas, triste, inutile et sale,

Ta besogne, ô Soleil, malgré tes aubes d'or,

Malgré tes beaux couchants si douloureux d'essor,

Roses d'amour de quelque ardente cathédrale!

 

Partout, toujours, fouailler les Vices noirs blottis!

- Car, depuis que la vie ici-bas est éclose,

Ô Coeur de Pureté, tu ne fais autre chose

Que chasser devant toi des êtres de leurs lits!

 

À travers nos rideaux tu sonnes tes fanfares

Et les couples poussifs aux yeux bouffis d'amour

Réparent leur désordre, en se cachant du jour

Qui glace les sueurs des voluptés trop rares.

 

Mais tu ne songes pas que là-bas, ô Soleil,

Là-bas, l'autre moitié n'attendait que ta chute,

Et rentre en ce moment dans ses fanges de brute,

En prétextant le noir,... l'usage,... le sommeil!

 

Or, à notre horizon tu n'es pas mort encore

Pour aller fustiger de rayons ces pourceux,

Que nos millions de lits referment leurs rideaux

Sur des couples rêvant de ne plus voir l'aurore!

 

- Ah! triste, triste va, triste, inutile et sale,

Ta besogne, ô Soleil, malgré tes aubes d'or,

Malgré tes beaux couchants si douloureux d'essor,

Roses d'amour de quelque ardente cathédrale.

 

30 juin, Luxembourg.

 

Jules Laforgue, Les Complaintes et les premiers poèmes, Paris, Poésie/Gallimard, 1979/1993.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

suisse book 01/07/2014 13:11

Très beau poème!J'admire

Orchestre 01/07/2014 13:09

Que c'est beau!! :) mais trop TRISTE

Présentation

  • : Le blog de Daniel Fattore
  • Le blog de Daniel Fattore
  • : Notes de lectures, notes de musique, notes sur l'air du temps qui passe. Bienvenue.
  • Contact

Les lectures maison

Pour commander mon recueil de nouvelles "Le Noeud de l'intrigue", cliquer sur la couverture ci-dessous:

partage photo gratuit

Pour commander mon mémoire de mastère en administration publique "Minorités linguistiques, où êtes-vous?", cliquer ici.

 

Recherche

 

 

"Parler avec exigence, c'est offrir à l'autre le meilleur de ce que peut un esprit."
Marc BONNANT.

 

 

"Nous devons être des indignés linguistiques!"
Abdou DIOUF.