Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 décembre 2013 7 08 /12 /décembre /2013 20:59

hebergeur imagePhedrashine? C'est le pseudonyme de l'un des auteurs qui composent l'écurie des éditions La Plume noire. Son blog est ici! Intitulé "Dans l'antre de Phedrashine", son bref premier ouvrage est composé d'une brassée de pensées traversées par un esprit toujours positif et sincère.

 

Rien de plus difficile que de se mettre à nu sur une trentaine de pages. Tel est donc l'aspect le plus admirable de ce petit livre. Cette sincérité peut prendre des accents parfois naïfs; cela dit, elle reflète toujours des souffrances vécues et, d'une certaine façon, vaincues.

 

Tout commence très fort, en particulier, avec l'évocation de la fibromyalgie, dans un texte dédié amicalement à tous ceux qui en souffrent. L'auteur parvient à en faire quelque chose de positif, à l'aide de phrases simples, reflets d'un vécu: "Grâce à tes douleurs je sais une chose je suis vivant". Cette fibromyalgie, l'auteur la surnomme "dame fibro" en fin de texte; il va jusqu'à la considérer comme "notre maîtresse, notre amie, notre compagne."

 

Le lecteur trouvera, au fil de textes courts, une structure récurrente: l'auteur part d'une idée, de ses limites et de ses inconvénients, pour aboutir sur une note positive, celle de la personne qui a fini par apprivoiser l'élément désagréable. Celui-ci est plus ou moins précisément formulé: on pense par exemple aux donneurs de leçons diplômés ("Pourquoi la vie est dure?") ou aux amitiés hypocrites ("L'amitié"). Il est à noter aussi que l'auteur admet que certaines béquilles telles que l'alcool ou les drogues peuvent entrer dans cette catégorie: "des fois il y a des amis qui viennent nous aider, c'est-à-dire Madame drogue, et madame alcool, [...]" Et pour faire bon poids, plus d'un texte s'achève sur les mots "Paix et amour".

 

L'auteur recherche sans relâche le meilleur pour rebondir, même au plus sombre de ce qui peut arriver dans une vie humaine. L'idée de résilience que cela sous-tend peut être symbolisée par le phénix, animal mythique cher à l'auteur. L'écriture de l'auteur est simple, parfois maladroite ou un poil abstraite, mais elle est toujours sincère, et c'est là que réside sa force. On peut par ailleurs s'étonner de la couverture, chargée et vivement colorée, qui peut plaire ou déplaire. Mais comme l'affirme l'auteur, "la plus grande beauté, c'est celle de l'intérieur et non de l'extérieur!!!!".

 

A méditer!

 

Phedrashine, L'Antre de Phedrashine, Broc, La Plume noire, 2013.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Phedrashine 09/12/2013 21:57

Merci,
Je suis très touché, et très ravis de voir que tu as bien discerné, les paroles, et ce que j'ai voulu écrire, merci encore pour cet hommage je suis très touché, et au plaisir de se revoir.
Amicalement.

DF 10/12/2013 21:03

Merci à toi pour l'instant de lecture! J'ai eu plaisir à dédicacer avec toi samedi à Moudon; à refaire dès que possible, donc!

Présentation

  • : Le blog de Daniel Fattore
  • Le blog de Daniel Fattore
  • : Notes de lectures, notes de musique, notes sur l'air du temps qui passe. Bienvenue.
  • Contact

Les lectures maison

Pour commander mon recueil de nouvelles "Le Noeud de l'intrigue", cliquer sur la couverture ci-dessous:

partage photo gratuit

Pour commander mon mémoire de mastère en administration publique "Minorités linguistiques, où êtes-vous?", cliquer ici.

 

Recherche

 

 

"Parler avec exigence, c'est offrir à l'autre le meilleur de ce que peut un esprit."
Marc BONNANT.

 

 

"Nous devons être des indignés linguistiques!"
Abdou DIOUF.