Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 novembre 2013 1 25 /11 /novembre /2013 21:50

hebergeur imageJeune, frais, sympathique. C'est à ces mots que l'on pense lorsqu'on trempe ses lèvres dans le sancerre LaCheteau 2012 "Boisjoli". Son producteur est basé à Mouzillon, en Loire-Atlantique. C'est une région où je ne me suis jamais rendu, si ce n'est par le truchement des vins dégustés. De manière habituelle, les sancerres ont sans doute été pour moi les meilleurs compagnons des plats de poisson. Et Dieu sait que les pays de la Loire constituent, à mon humble avis, un vignoble complexe et, partant, fascinant. Alors, trempons les lèvres dans un verre de vin de cette bouteille - qui, soit dit en passant, portait le numéro 118559.

 

J'y retrouve un indéniable tranchant qui appelle un plat de poisson, même apprêté avec simplicité. La saveur est celle de ces fruits qu'on appelle ici des "raisinets" et que vous, amis français, nommez "groseilles", un brin suret, dépourvu de la facilité fatigante de vins plus pesamment fruités, qui promet qu'on ne se lassera pas de ce vin. Quelques discrets accents d'épices viennent couronner le tout. Autant dire que l'on a affaire à un sancerre agréable et intéressant, mais aussi complet, susceptible de créer, même bu jeune comme conseillé, de fort belles impressions en bouche.

 

C'est qu'il y a de l'équilibre aussi dans ce vin, modérément alcooleux (12,5%): il ne s'avère pas capiteux, ce qui le rend aussi indiqué à l'apéritif. Les impressions en bouche sont fort belles, je l'ai dit; elles ont une certaine persistance et ne sont pas dépourvues d'ampleur, rappelant les sensations rafraîchissantes d'un fruit ferme et frais croqué par une après-midi d'été.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Daniel Fattore
  • : Notes de lectures, notes de musique, notes sur l'air du temps qui passe. Bienvenue.
  • Contact

Les lectures maison

Pour commander mon recueil de nouvelles "Le Noeud de l'intrigue", cliquer sur la couverture ci-dessous:

partage photo gratuit

Pour commander mon mémoire de mastère en administration publique "Minorités linguistiques, où êtes-vous?", cliquer ici.

 

Recherche

 

 

"Parler avec exigence, c'est offrir à l'autre le meilleur de ce que peut un esprit."
Marc BONNANT.

 

 

"Nous devons être des indignés linguistiques!"
Abdou DIOUF.